Salade de kale à la grenade

salade de kale, poire et grenade_2

Ça fait longtemps, bien bien bien longtemps que je veux faire des salades de kale. J’en mange tout le temps dans les restaurants un peu grano où je vais, mais jusqu’à présent, j’avais jamais encore franchi le pas. La dernière fois que j’ai acheté du kale, j’étais dans ma période courges et je ne mangeais que du potimarron avec des oignons : le kale avait fini dans les smoothies de ma coloc.

(C’est qu’il faut savoir que j’ai mis un certain temps avant de me remettre à la cuisine, en arrivant à Montréal)(je crois que j’ai pris 10 kilos parce que je ne me suis nourrie que du bon pain de mon travail pendant six mois)(forcément)(visiblement, déménager à Montréal n’a pas vraiment soigné mon souci de non-modération dans la vie)(hein.)

Enfin bref, la dernière fois, j’ai fait mes courses en revenant de L.A., j’étais encore toute pleine de cette énergie des vacances (je me suis aussi brusquement souvenue que je cours un semi-marathon dans une semaine)(et que ce serait plutôt bien de recommencer à manger correctement) et alors j’ai acheté du kale, avec dans l’idée de me refaire des tas de salades comme celles que j’ai dégustées en Californie (parce que j’aime beaucoup glisser dans les conversations que je entre de Californie)(oui, et non, monsieur, je ne suis pas bronzée parce qu’il y avait du vent quand même).

salade de kale, poire et grenade_3

salade de kale, poire et grenade_8

salade de kale, poire et grenade_9

Alors le kale, je sais qu’en France, c’est encore un truc de bobo qui fait ses courses dans les marchés bio et qui a le temps de faire dix huit fruiteries avant d’en trouver, sauf qu’ici, c’est juste un chou quoi, alors on en trouve tout partout. Si vous en trouvez pas, inventez, mettez autre chose à la place (enfin, mettez pas du saucisson en remplacement, soyez pas stupides non plus), mais genre de la salade un peu croquante (je sais pas laquelle par contre), ou du chou romanesco, je suis certaine que c’est très bon aussi. Mais tant qu’à manger du chou romanesco, faites le plutôt rôtir au four avec du paprika.

Je vous livre donc ici ma salade un peu chouchou, que je fais en ce moment plus que de raison. Si vous aimez pas les fruits dans les salades par contre, revenez demain.

salade de kale, poire et grenade_ingredients

* elles sont pas sur la photo, j’ai un peu oublié d’en acheter, je ne suis pas encore très forte pour tout ça.
** 
ici on dit pomme-grenade, je trouve ça si poétique.
*** ou plus si vous aimez le tahini, moi je pourrais le manger à la cuillère, miam miam.

salade de kale, poire et grenade_4

salade de kale, poire et grenade_11

Commencez par vous occuper du kale : il faut lui enlever les tiges, et couper assez grossièrement les feuilles, mais quand même, il faut les hacher un peu, le rincer à l’eau claire et admirer les jolies feuilles. Ensuite, mélangez le tahini, la moutarde et le yaourt nature, puis versez les 2/3 de la préparation sur le kale, et massez longuement les feuilles avec la sauce. Vous pouvez mettre une chanson pour vous donner de l’entrain et si vous pouvez réaliser cette opération une heure avant le repas, c’est encore mieux. C’est assez important comme étape, parce que sinon les feuilles de kale vont être un peu trop dures.

Si vous avez le courage (moi je l’ai une fois sur deux)(l’autre fois sur deux, je les oublie), faites rôtir vos pacanes en les enrobant d’un peu d’huile d’olive puis de miel, puis en passant tout ce petit monde au four pendant 10 min à 180°C. Sinon, c’est pas grave.

Coupez ensuite les cébettes en rondelles, les poires en petits cubes et faites pareil pour les champignons, même si vous devriez avoir un peu plus de mal à faire des vrais cubes avec les champignons.

Dressez ensuite le kale et ajoutez les poires, les oignons, les champignons et les pacanes (rôties ou non). Coupez la grenade en 2, pressez-la un peu pour décoller les grains et ensuite, place à l’astuce merveilleuse pour faire sortir ces derniers : ouvrez la paume de la main, placez la demi grenade dedans, puis retournez la main (et donc la demi-grenade qui est dedans, hein) et tapotez sur le dessus de la grenade avec une cuillère en bois. Les grains vont se détacher, vous allez en mettre partout (mais ça va rendre votre cuisine vraiment jolie) et c’est très pratique.
Finissez ensuite d’assaisonner, poivrez, faites griller du bon pain de campagne et mangez tout ça en vous congratulant et en m’envoyant des photos parce que c’est une super salade.

salade de kale, poire et grenade_10

salade de kale, poire et grenade_7

salade de kale, poire et grenade_12

salade de kale, poire et grenade_6

salade de kale, poire et grenade_1

17 Comments

  1. Je suis pas sûre d’avoir tout compris au truc de la grenade qui repeint la cuisine, mais tout ça a l’air très bon.
    J’en veux.

    (et je veux te voir masser du kale)

    Répondre

  2. Kale, cébette, grenade.. c’est un peu beaucoup exotique pour moi toussa mais ça a l’air bueno (jaime beaucoup beaucoup les fruits dans les salades moi aussi)
    Du coup je note et dès que ma route croisera un (une?) kale je sauterai sur l’occasion!
    Mayrssiiii

    Répondre

  3. ça a l’air super bon!
    C’est vrai qu’en France dès que tu essaies de manger des choses un peu bonnes pour la santé tu te fais cataloguer bobo/en proie à des troubles du comportement alimentaire/meuf pas drôle.
    C’est très lassant!

    Répondre

  4. Superbe ! Je ne connaissais pas le Kale… J’espère en croiser un jour pour gouter ! J’aime beaucoup découvrir des espèces inconnue ^^ ! je n’étais jamais venu sur ce joli blog non plus d’ailleurs et je ne sis pas déçue tes photos sont superbes <3

    Répondre

  5. Arf, je vais tenter de trouver ça quand je serai à SF alors, parce qu’ici j’ai pas encore croisé de kale…
    Mais sinon avec du chou rouge ou un truc du style, ça doit le faire aussi, non ?

    Répondre

  6. Ça a l’air trop bon ! mais je me contenterai de bavouiller devant tes photos, parce que le Kale et les pacanes (?), je sais pas où en trouver, snif !

    Répondre

  7. C’est très appétissant en plus je suis dans ma période grenade donc ça me parle d’autant plus! En revanche je n’ai pas encore croisé de choux kale et puis j’avoue être un peu rebutée par l’aspect massage du chou pendant 3 plombes! Duc coup je vais essayer de le remplacer par autre chose ^^ Merci pour la recette!

    Répondre

  8. Tes photos sont magnifiques! Je ne connaissais pas le kale (c’est vraiment la première fois que je lis ce nom de légume), mais vu tes photos j’ai envie de manger une salade !
    (alors qu’en vrai je viens de terminer une tablette de chocolat…)

    Répondre

  9. Je me suis goinfrée de kale en Californie, parce qu’ici j’en ai encore jamais vu… Je garde ta délicieuse recette sous le coude au cas où! Des bisettes ♥

    Répondre

  10. Yummy! J’avoue ne tomber que rarement sur du kale, même dans ma biocoop (bon, j’y vais qu’une fois par semaine aussi, normal)(mais qui fait ses courses tous les jours?!) mais je garde ton alléchante recette sous le coude – et puis tes photos sont si chouettes aussi <3

    Répondre

  11. Bonjour Parenthèses !

    C’est la première fois que je t’écris 😛

    Très belle la photo où la lumière traverse le sac en carton. J’ai passé bien une minute à me demander ce que c’était, genre un sac rempli de safran ou de curry ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *