fond ecran ete 2016_papermiint

Les fonds d’écrans de l’été.

En ce moment, j’ai la tête ailleurs. Ailleurs dans des bouquins, ailleurs dans Gilmore Girls, ailleurs dans ma préparation pour le marathon, ailleurs dans mes nostalgies et dans mes doutes, ailleurs dans mes envies d’Islande et de ciel trop grand, ailleurs dans tout ça.

Mais j’avais envie de bricoler des petits fonds d’écran, parce que c’est stupide, mais j’aime bien ça, moi, changer mon fond d’écran quand on change de saison. Quand j’étais ado et qu’on avait qu’un seul ordinateur à la maison (ça me paraît tellement, mais tellement improbable aujourd’hui), mon papa nous avait installé des sessions différentes à chacun, et moi j’aimais ça parce que ça voulait dire que je pouvais avoir mon propre fond d’écran, que personne d’autre ne voyait, sauf quand mon frère passait la tête par dessus mon épaule alors que je tuais mes personnages aux Sims. J’utilisais alors Paint pour bricoler des montages qui me feraient sans doute hurler d’horreur aujourd’hui, d’abord des photos de danse, puis des photos d’Alizée, pour finir par des photos de Ben Affleck. Les trois passions successives qui m’ont animée de 12 à 17 ans.

Aujourd’hui, j’ai délaissé Paint, mais j’aime bien, toujours, les fonds d’écrans à changer. Et puis comme maintenant, je commence à trouver le style que j’ai envie de développer, j’ai passé la fin de semaine à gribouiller pour que mon ordinateur (je l’appelle Prince Arthur)(ne vous moquez pas trop fort, s’il vous plait) m’accueille avec des petits mots doux.

papermiint_pasteque

papermiint_doodles papermiint_cocktail

Alors je vous les offre aussi, si vous voulez. Vous pouvez les télécharger directement dans le dossier, juste ici.

Ils sont compatibles Retina normalement, et comme le fond est blanc, vous pouvez juste centrer l’image, on n’y verra que du feu. Si jamais vous les utilisez, dites, vous me montrez ?

papermiint_joyeux merveilleux

carnet-adresses_antidote

Antidote Superalimentation

Cela fait une petite éternité que je veux vous parler de ces endroits de Montréal qui sont vraiment chouettes, mais, sans vous refaire tout mon petit discours qui dit que j’ai vraiment le temps en ce moment parce que c’est compliqué, bon, et bien quand même en ce moment, c’est compliqué et je n’ai pas encore eu la chance de prendre le temps de raconter comment j’ai mangé les meilleurs scones aux épinards et comment j’ai bu le meilleur latté au lait d’amande maison de ma vie. Continue reading →

la vie est belle_papermiint

Je voudrais vous parler de tout ça.

J’aurais beaucoup de choses à vous raconter en ce moment, si vous saviez, mais c’est compliqué de trouver du temps pour me poser dans mon tipi pour écrire. Je veux dire, écrire beaucoup, pas juste écrire quatre phrases et demie qui constitueront le début d’un prochain billet, parce que ça, j’y arrive très bien, les 74 brouillons qui moisissent dans mon Google Drive en sont les tristes témoins. Continue reading →