Tinder & chill

Je vais vous avouer quelque chose : j’avais prévu tout à fait autre chose pour vous parler de la Saint-Valentin – et surtout, pour vous offrir quelques petites cartes à télécharger. J’avais prévu de refaire le site web de papermiint, j’avais prévu de vous écrire des petites choses, sur l’amour, sur Tinder, sur ce mal de notre génération, comme on l’appelle, du « il y aura toujours peut-être sans doute on sait pas mieux au swipe d’après ». Et puis, j’ai pas réussi, je me suis sentie toute cruche, assise en tailleur en train de boire des tisanes et grignoter des tartines de purée d’amandes, à essayer de vous raconter, sans trop savoir où commençait le trop intime et où s’arrêtaient vraiment les choses à dire comme ça, à essayer aussi de finir mon travail, à trouver pourquoi le logo n’est pas centré alors que normalement, si, et puis à terminer les yeux pleins de larmes, d’épuisement, de nerfs, allez savoir, comme toujours un perfectionnisme maladif qui, ces derniers temps, me dessert plus qu’autre chose.

Je trouve que le monde ne tourne pas rond en ce moment, et je crois que je me sens toute perdue, avec mes idéaux, mes phrases niaises et mes envies de paillettes. Alors mes mots se sont un peu perdus, et puis d’un seul coup, je suis sentie toute petite, très triste, un peu submergée par beaucoup de trucs difficilement définissables, et, je crois, un peu inutile. Comme si calligraphier des mots doux pouvait changer quelque chose, vraiment, Camille, tu crois ?

papermiint-saint valentin-1

 

Alors, pour une fois, je ne vais pas dire grand chose. J’aime la Saint-Valentin pour le seul symbole de décider que cette journée-là, on peut être aussi fleur bleue qu’on veut et que c’est le moment de dire à ceux qu’on aime qu’on les aime, et vous savez sans doute à quel point je trouve cela important. Je vais vous faire une petite confidence, je n’ai dit qu’une seule fois je t’aime à un garçon, et je m’en veux un petit peu, de ne jamais l’avoir dit assez. Alors j’essaie de me rattraper – pas sur Tinder, non, non. Mais tout autour.

Je vous ai préparé des petites cartes à imprimer – de préférence sur un papier un petit peu cartonné. Il y a un fichier pour les imprimantes qui gèrent le A4, un autre pour celles qui utilisent le format lettre. Il y a cinq petites cartes différentes et puis, aussi, trois modèles de mini-cartes, que vous pouvez utiliser, par exemple, pour en faire des étiquettes cadeau, ou bien pour glisser des petits mots doux un peu partout. Dans un portefeuille, sur le bocal de purée d’amandes, dans un sac à dos, sur l’oreiller, bref, c’est un peu comme vous voulez. Bien entendu, le prétexte de la Saint-Valentin m’a permis de finaliser ces cartes qui traînent dans mes to-do depuis des lustres, mais vous êtes vivement encouragés à les utiliser les 364 autres jours de l’année aussi.

Je vous embrasse, parce que oui, on ne le dit jamais assez, je t’embrasse, et puis, aimez, aimez, aimez, s’il vous plait.

télécharger la version A4 | télécharger la version lettre

les parentheses_papermiint-saint valentin-4

Oh, oui. S’il vous plait, n’utilisez pas ces cartes pour une toute autre utilisation que personnelle. Vous êtes très libres – encouragés, même – à partager, mais s’il vous plaît, créditez le tout !

9 Comments

  1. Oh que c’est chouette!
    Je comptais faire un article justement pour la Saint Valentin, qui parle un peu de ce que tu ressens aussi, parce que comme je l’ai souvent écrit ici j’ai bien trop eu l’impression qu’on vivait les mêmes choses au mm moment… Et je pense que j’utiliserai tes magnifiques petites calligraphies dans mon article (avec crédit cela va sans dire!!)
    Merci merci pour tes mots dont je me délecte à chaque lecture 🙂
    A très bientôt!

    Répondre

  2. Merci pour ces jolies petites créations ! Elles sont ravissantes !
    La peur de partager ces créations : je comprends tout à fait, je crois que je traverse un peu la même phase en ce moment…
    A très bientôt !

    Répondre

  3. Merci Camille pour ces petites attentions !!

    Que ça fait du bien, même si ça ne règle pas le schmilblick, de lire quelqu’un qui dit clairement qu’il trouve que le monde ne tourne pas rond. Je ressens profondément ça aussi, et je me sens bien perdu parfois aussi. L’expression personnelle que ce soit par l’écriture, l’expression graphique ou autre me semble un bon moyen de s’évader un peu. Je n’ai pas de talent spécifique de cet ordre, mais depuis quelques temps, je couche des mots sur papier pour évacuer, même si dans le fond, ça n’a pas forcément de sens clair, qu’il n’y a pas de projet cadrant cela.
    Cela dit, je t’encourage à continuer à croire dur comme fer en ton projet, et en un monde meilleur.
    Je t’embrasse, ni plus ni moins.

    Thomas

    Répondre

  4. j’aime beaucoup l’idée de profiter de la saint valentin pour dire je t’aime à ceux qu’on aime même quand on a pas d’amoureux !
    et merci pour la carte tinder & chill qui est parfaite tout autant l’expression que ta calligraphie !

    Répondre

  5. C’est très simple, c’est très beau. Ton travail est poésie. Merci <3

    XOXO LOVE,
    Anthony & Noémie
    notrecarnetdaventures.com
    Sur le blog dans notre dernier article, on découvre ce que c'est qu'une friperie avec une interview !

    Répondre

  6. J’ai le cœur un peu cassé ces derniers temps, mais ça ne m’empêche pas d’avoir envie de disséminer tes mini cartes un peu partout autour de moi, de les envoyer à mes amis, ma famille (c’est bon signe, je crois !) 🙂
    Alors je m’empresse de les imprimer, et sinon, ça sera un autre jour de l’année, peu importe ! Merci pour ces petits cadeaux, et bravo, je ne le dis pas souvent mais j’aime vraiment vraiment ce que tu fais <3

    Répondre

  7. Je trouve aussi qu’on ne l’utilise pas assez ce beau et doux «je t’embrasse». Je l’écris aussi souvent que possible et me demandant parfois s’il ne va pas gêner et puis tant pis.
    Jolie Camillette aux joues guillerettes, tu choisis si bien tes mots que je ne doute à aucun moment que tu sauras choisir la personne à qui tu rediras ces 3 jolis précieux.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *