jour de marché.

Je voulais vous raconter quelque chose.

La semaine dernière, j’ai fait un gros marché, avec ma papeterie papermiint. Ce n’était pas le premier, mais c’était le premier organisé par une grosse structure – etsy – et pour lequel je bénéficiais en amont de la visibilité de la sus-mentionnée structure, participant ainsi un peu plus à mon avancée dans la cour des entrepreneurs créatifs.

J’avais très peur : faire un marché, au delà de l’investissement en temps, en énergie et en stress, c’est aussi toujours un assez gros investissement financier, en tous cas lorsque l’on débute. Outre la location du stand, il y a toute la partie « merchandising » à prévoir : avoir un espace un petit peu propre, réfléchir un tant soit peu à un univers, avoir un stock suffisant et tout l’emballage qui va avec, bref, c’est compliqué d’arriver les mains dans les poches avec uniquement quelques produits à présenter. Continue reading →

Tinder & chill

Je vais vous avouer quelque chose : j’avais prévu tout à fait autre chose pour vous parler de la Saint-Valentin – et surtout, pour vous offrir quelques petites cartes à télécharger. J’avais prévu de refaire le site web de papermiint, j’avais prévu de vous écrire des petites choses, sur l’amour, sur Tinder, sur ce mal de notre génération, comme on l’appelle, du « il y aura toujours peut-être sans doute on sait pas mieux au swipe d’après ». Continue reading →

Ma routine beauté à l’huile végétale

Disclaimer : ce billet est le billet le plus long de l’univers. Je ne m’en excuse pas, parce que j’avais réellement plein de trucs à dire, mais bon, allez peut-être vous faire un café avant de le lire. À la fin du billet – gros spoil – j’ai fait un petit récap’ des infos essentielles et je vous ai même fait un petit cadeau à imprimer.

Dans la vie, j’ai beaucoup de principes et d’idéaux, que j’arrive à appliquer plus ou moins scrupuleusement tous les jours. Faire de l’avocat ma nourriture de base en est un, par exemple, ne jamais traverser au feu rouge, oui, même quand on est en vélo et qu’on voit très bien qu’il n’y a aucun piéton qui va passer en est un autre, mais j’ai pas mal d’autres exemples (toujours baisser l’abattant des toilettes quand on fait pipi, avoir assez de chemises à carreaux pour chaque jour de l’année, ne pas accepter des bonbons des inconnus – sauf si on les a rencontrés sur Tinder, là, ça passe). Continue reading →